Premières expériences avec Librecours

J'ai utilisé Librecours ce semestre dans deux contextes : pour le support de mon cours de base de données en autonomie et dans le cadre de la formation dite "Semaine SU".

  • Cours de base de données en autonomie à l'UTC (NA17) : les étudiants sont inscrits à un cours classique de l'UTC, mais à la place des cours et TD, ils disposent de cours et exercices à travailler à distance, de devoirs à rendre, de projets... Cette formule fonctionne depuis février 2014 et a vu passer environ 300 étudiants. Ce semestre de printemps 2018 Librecours a été introduit dans le dispositif.

  • Semaine SU à l'UTC  : des étudiants volontaires pouvaient à l'UTC choisir une activité pédagogique dans le cadre d'une semaine "banalisée" (sans les cours habituels). 12 étudiants se sont inscrits pour un cours d'initiation aux bases de données (2 crédits, environ un tiers du programme de l'UV classique à l'UTC). Le dispositif était sensiblement le même que celui de NA17, à la différence que je n'ai jamais rencontré physiquement les étudiants (avant l'examen qui avait lieu le dernier jour).

Je décris ici les principaux outils pédagogiques mis en œuvre dans ces deux contextes.

Planning de la semaine SU (16 au 20 juin 2018)

  • Journée 1 :

    • Module et devoir 1

    • Module et devoir 2

    • Exercice P2P 1, phase 1 (production)

  • Journée 2 :

    • Module et devoir 3

    • Module et devoir 4

    • Exercice P2P 1, phase 2 (résolution)

    • Exercice P2P 2, phase 12 (production)

  • Journée 3 :

    • Module et devoir 5

    • Module et devoir 6

    • Exercice P2P 1, phase 3 (correction)

    • Exercice P2P 2, phase 2 (résolution)

  • Journée 4 :

    • Module et devoir 7

    • Exercice P2P 2, phase 3 (correction)

    • Mini-projet, étape 1 (livrables 1 et 2)

  • Journée 5 :

    • Mini-projet, étape 2 (livrable 3)

    • Examen

Modules

Les modules sont la base de l'apport de contenu, il sont composés de cours (exposé de notions, méthodes...), de quiz et d'exercices de cours (exercices simples ne comportant en général qu'une unique solution) et d'exercices d'application (problèmes complets proposés avec un corrigé type). Un module représente 2 à 3 heures de travail sur librecours.net.

Devoirs auto-évalués

Les devoirs sont des exercices ouverts qui abordent des sujets complexes qui ne peuvent pas être travaillés avec des questions fermées. Ce sont en revanche des problèmes suffisamment cadrés pour qu'il existe un corrigé type qui couvre l'essentiel de ce qui est attendu, même s'il peut y avoir des réponses originales correctes. Il est donc raisonnablement possible pour un étudiant de s'auto-évaluer (à la différence d'une dissertation ou d'un problème complet où il lui serait difficile d'évaluer sa proposition).

L'auto-évaluation repose sur un questionnaire permettant à l'apprenant de se positionner après avoir fait le devoir puis consulté le corrigé.

Exercices P2P supervisé

L'exercice pair-à-pair (P2P) consiste à faire faire par les apprenants des exercices originaux qui seront résolus par d'autres apprenants. C'est une mise en situation d'enseignant pour les apprenants. Une consigne précise guidant la création de l'exercice par les apprenants est nécessaire (ce n'est pas un exercice libre).

L'exercice P2P se déroule de la façon suivante :

  1. Le pair P1 produit un exercice E1 et son corrigé C1, P2 produit E2 et C2... Pn produit En et Cn

    • pour chaque exercice l'apprenant produit un corrigé type, mais celui-ci n'est pas transmis

    • enseignant superviseur lit, commente (voire modifie) et évalue les énoncés et les corrigés (en particulier pour demander une nouvelle version)

  2. P1 résout E2, P2 résout E3 ... Pn résout E1

    • à ce stade les apprenants ne peuvent pas consulter les corrigés de l'exercice qu'ils ont résolu

    • l'enseignant superviseur vérifie que l'exercice a été fait honnêtement, mais il ne le corrige pas

  3. P1 corrige Pn sur l'exercice E1, P2 corrige P1 ... Pn corrige Pn-1

    • les apprenants peuvent consulter les corrigés en plus de la correction personnalisée qui leur a été faite

    • l'enseignant superviseur lit, commente et évalue les résolutions et corrections proposées

Chaque étape représente entre 2 et 4 heures de travail environ, un délais de 1 journée à une semaine est laissé.

Solution avec plusieurs appairages

Travailler avec deux ou trois appairages permet de limiter le risque de briser la chaîne ; si un maillon fait défaut (absence, abandon, exercice manqué...), il ne brise pas la chaîne ses pairs conservent néanmoins un ou deux autres exercices à faire.

Exercice versus correction P2P

Dans les MOOC il est courant de trouver des exercices que les apprenants se corrigent entre eux. Si cette pratique a certaines vertus pédagogiques en forçant l'apprenant à se mettre en situation de correcteur, elle est avant tout mobilisée comme solution face aux coûts de suivi dans une formation de masse.

Elle est à distinguer de ce que nous proposons. L'intérêt de l'exercice P2P est d'abord dans la création de l'exercice lui-même, dont il a également élaboré le corrigé. Il 'agit donc d'une mise en situation d'enseignant complète.

Exercice supervisé

On notera également le besoin de supervision de l'exercice, pour assurer que la dynamique entre pairs fonctionnent et pour faire un retour final sur l'exercice.

 Mini-projets

Un mini-projet est un exercice complexe et ouvert, qui peut être fait en groupe, généralement en plusieurs étapes. Chaque étape correspond typiquement à une semaine de travail, donne lieu à un ou plusieurs livrables, chacun est corrigés par l'enseignant.

Exemple de mini-projet

  • Le mini-projet est réalisé en groupe (W et Q).

  • Il comporte 3 étapes (P1, P2, P3).

  • L'étape P1 comporte 3 livrables (PB1, NDC1 et MCD1).

Outil de discussion

Les étudiants disposent d'un accès quotidien à l'enseignant à travers un outil de discussion.

On utilise la plate-forme Mattermost hébergée par l'association Picasoft.

Quiz auto-évalués

Ce sont des outils classiques de MOOC, ils consistent à proposer des réponses fermées et à donner un feedback direct aux apprenants.

Je n'ai pas encore mobilisé ces outils, ils peuvent compléter les devoirs en terme de suivi.

Évaluation en présentiel

Les apprenants sont conviés à un examen sur table ou sur machine pour clore leur formation.