Réflexions autour du support numérique

Les articles proposés sur ce site étudient les façons dont nous pourrions écrire, chercher, enseigner, vivre, dans le monde numérique qui s'offre - ou plutôt qui s'impose - à nous ; et comment ce passage généralisé au support numérique modifie jusqu'à la façon dont nous pourrions penser.

Depuis 1998 je mène des activités d'enseignement et de recherche en informatique à l'Université de Technologie de Compiègne, spécialisées en ingénierie des documents numériques. Mes spécificités sont :

  • de m'inscrire dans une approche de recherche technologique fondée sur l'articulation entre recherche théorique, usages réels et développements informatiques ;

  • d'avoir co-inventé et de participer à l'élaboration du logiciel Scenari, logiciel de conception de chaînes éditoriales encore aujourd'hui unique en son genre ;

  • et d'articuler mon enseignement de l'informatique avec l'usage du document numérique pour la pédagogie.

Je souhaite à travers le site As we may formaliser et capitaliser ces pratiques et recherches. Les articles qui composeront ce site tenteront d'allier la rigueur de l'exposé scientifique et la volonté de pédagogie et de vulgarisation qui me semblent nécessaires devant l'enjeu que le numérique représente. J'ai préféré que ce site s'enrichisse progressivement, au fur et à mesure de mes productions, plutôt que d'attendre l'improbable moment où il me satisfera pleinement. Je communiquerai les ajouts de nouveaux articles, ainsi que les enrichissements apportés aux articles déjà publiés.

Picasoft, une contribution à la redécentralisation du Web à l'UTC

Picasoft est une association de l'Université de Technologie de Compiègne fondée en 2016 par des étudiants et des enseignants.

Picasoft est membre du CHATONS, un collectif de structures indépendantes qui œuvre pour la redécentralisation du web. Nous présenterons ce que Picasoft a pu réaliser entre 2016 et 2018 (hébergement de services web, conférences, ateliers et cours, contribution au développement de logiciels libres...), comment cela a été mené, ainsi que les difficultés rencontrées.

[abstract]

Picasoft is an association of the Université de Technologie de Compiègne founded in 2016 by students and professors. Picasoft is member of the CHATONS, a collective of independent structures that wish to avoid collect of personal data and centralization of web application. We present what Picasoft realized between 2016 and 2018 (web hosting, conferences, workshops and courses, contribution to free software development...), how we did it along with the issues we faced.

Article que je présenterai demain au POSS (https://opensourcesummit.paris).

Alternatives et résistances : Framachins, Framachines et Chatons

L'enjeu de la redécentralisation du web est la réappropriation par les citoyens du contrôle sur les applications d'Internet, face au pouvoir des GAFAM[1]. L'association française Framasoft a initié en 2014 un mouvement pour promouvoir des alternatives opérationnelles et initier un processus de dégafamisation. Si l'objectif affiché était opérationnel (redonner le choix aux utilisateurs et de limiter la concentration des données), cette action avait également comme fonction de poser une question : la dégafamisation est-elle possible, peut-on se passer des géants du Web ?

En 2018, on peut considérer que cette action a participé à apporter des réponses positives et à en explorer les voies.

Dernière partie de l'article commencé en 2016 consacré à la redécentralisation d'Internet, en préparation du prochain article qui rendra compte de l'expérience Picasoft à l'UTC, et que je présenterai au POSS (https://opensourcesummit.paris) le 5 décembre 2018.

Confiance en la machine ? des logiciels libres à la littératie numérique

Dans le cadre de la journée Le numérique : en confiance ? organisé par le laboratoire Costech le 20 septembre 2018, j'interviendrai avec Isabelle Cailleau pour partager des expériences et réflexions qui posent la question de la confiance dans l'espace numérique.

Capture de l'épisode "Shut Up And Dance" de la série Black Mirror

Lire les articles

Librecours : une recherche technologique sur la plateformisation de la formation

Quelques éléments de contextualisation de Librecours, en préparation de mon intervention aux Rencontres Scenari 2018 le 10 juillet.

https://www.scenari.org/rencontres2018

Le néologisme de plateformisation désigne en premier lieu l'appropriation par des acteurs du Web de services précédemment existants entre fournisseurs et consommateurs.

Faire pour comprendre

La plateformisation de la formation n'est pas un « simple changement d'outil », mais d'un nouveau rapport au savoir et à la pédagogie que les écoles doivent maîtriser.

La posture d'une recherche technologique est d'étudier en faisant : le projet Librecours s'inscrit dans cette perspective.

Lire les articles

Notion de recherche technologique

« Comprendre pour faire et faire pour comprendre »

L'assemblée générale de Costech les 28 et 29 juin 2018 fut l'occasion de rappeler les fondamentaux de la recherche technologique qui structure les activités de recherche à l'UTC en général et à Costech en particulier. J'en ai profité pour copier quelques définitions et explications pour Aswemay.

Lire les articles

Librecours : outils de suivi pédagogique

L'analyse des données est de plus en plus mobilisée pour améliorer le suivi des apprenants dans un contexte de formation à distance (Learning analytics). L'enjeu est de retrouver des indicateurs tels que ceux qui permettent de suivre la progression des étudiants dans un contexte présentiel (évaluations formatives, indicateurs participation, de régularité...).

Lire les articles

librecours.net

Librecours est une plate-forme de formation en autonomie dans le domaine des bases de données qui à vocation à s'ouvrir à d'autres contenus.

Librecours est un terrain de recherche technologique permettant d'étudier en faisant la question de la plateformisation de la formation.

Librecours est une instance de développement expérimental pour la suite Scenari mobilisée dans le champ de la formation à distance.

Librecours est enfin un projet de contribution, au sens proposé par Framasoft sur Contributopia : « Reste un monde encore bien inconnu à co-créer et défricher ensemble, garni d'outils pensés pour développer de nouvelles façons de faire en commun, de faire des communs. (contributopia.org) »

Lire les articles

J'ai utilisé Librecours ce semestre dans deux contextes : pour le support de mon cours de base de données en autonomie et dans le cadre de la formation dite "Semaine SU".

Je décris ici les principaux outils pédagogiques mis en œuvre dans ces deux contextes.

Lire les articles

La thèse TAC ou « l'école de Compiègne »

Thèse TAC  : Technologie Anthropologiquement Constitutive/Constituante

  • Les objets techniques sont le produit d'une évolution autonome qui échappe à l'intention humaine

  • La technique n'est pas le produit de l'intelligence humaine, c'est elle qui rend possible l'intelligence humaine

Le texte de Pierre Steiner "Philosophie, technologie et cognition : état des lieux et perspectives[2]" présente la thèse TAC qui structure une partie des recherches du laboratoire Costech de l'UTC. J'ai choisi ici d'un faire une présentation fragmentaire pour permettre un accès plus rapide à cette thèse.

Lire les articles

Scénario et contenus d'un MOOC d'introduction à la littératie numérique

Mise à jour de l'article Scénario et contenus d'un MOOC d'introduction à la littératie numérique, un travail réalisé avec Serge Bouchardon et Isabelle Cailleau au laboratoire Costech de l'UTC. Nous proposons un projet de formation qui mêle SHS et informatique, modules d'apprentissage autonomes, ateliers réflexifs et revues pair-à-pair. Les premiers modules et expérimentations sont prévus le semestre prochain.

Lire les articles